Bonus écologique pour les professionnels

Bonus écologique comptabilité Lille achat véhicule électrique pour les professionnels

Achat d’un véhicule électrique, le bonus écologique valable aussi pour les professionnels

.

Le bonus écologique récompense, via une aide financière à l’achat ou à la location de longue durée (2 ans et plus), les acquéreurs d’un véhicule électrique ou hydrogène neuf et d’occasion ou d’un véhicule hybride rechargeable neuf.

Ce bonus est cumulable avec la prime à la conversion.

Le barème du bonus écologique, pour les entreprises, est prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Pour l’achat d’un véhicule 100% électrique neuf, le bonus écologique est de :

  • 4 000€, pour une voiture dont le prix d’achat est inférieur à 45 000€,
  • 2 000€, pour une voiture dont le prix d’achat est entre 45 000€ et 60 000€,
  • 2 000€, pour une voiture électrique hydrogènes dont le prix d’achat est supérieur à 60 000€,
  • 5 000€, pour l’achat d’une camionnette,
  • 1 000€, pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable neuf dont le prix est inférieur à 50 000€ et dont l’autonomie est supérieure à 50 km.

.

L’achat ou la location d’un véhicule lourd (poids lourd, bus, car, petit train routier touristique) neuf fonctionnant à l’électricité et/ou à l’hydrogène permet également de bénéficier du bonus. Son montant s’élève à 40 % du coût d’acquisition, dans la limite de 30 000 € pour un bus/car/petit train touristique et de 50 000 € pour un poids lourd.

Le bonus écologique peut être :

  • Déduit directement par le concessionnaire,
  • Remboursé après l’achat du véhicule (la demande doit être formulée, sur le site https://www.primealaconversion.gouv.fr/  au plus tard 6 mois après la date de facturation du véhicule ou la date de versement du premier loyer pour une location).

.

Un véhicule électrique, pour l’entreprise c’est aussi :

  • Une exonération de la taxe régionale sur le prix de la carte grise,
  • Une exonération totale de la TVS pour les véhicules émettant moins de 20g/km de CO2,
  • Pour les véhicules de tourisme, un plafond d’amortissement relevé à 30 000€,
  • L’amortissement intégral de la batterie (le prix de la batterie doit obligatoirement figurer sur la facture d’achat du véhicule),
  • La possibilité de déduire 100% de la tva (même pour un véhicule de tourisme) sur les frais de rechargement mais, attention, la tva payée lors de l’achat reste non déductible pour les véhicules VP,
  • Crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de rechargement électrique.

.

Source : economie.gouv.fr

Partager

Dernières actualités

Ces articles peuvent vous intéresser.

Un vol… imposable ?

Si votre entreprise est victime d’un vol de matériel, et pour autant que ce matériel